Le guide du Soaking : se reposer/tremper dans la présence de Dieu




Prenons quelques instants pour penser à l’été. Se relaxer au soleil, plonger dans la piscine, les steaks marinés qui grillent au barbecue…


Ce sont des moments auxquels nous rêvons lorsque nous traversons un hiver froid. Mais qu’est-ce que cela a à voir avec le « soaking » ?


Toutes ces activités imagent ce à quoi ressemble le « soaking » dans la présence de Dieu. Quand nous nous asseyons au soleil, nous sommes en train de nous reposer, de recevoir dans nos corps les bienfaits du soleil, tout comme le « soaking » permet de se reposer, de recevoir les bienfaits et la bonté du Saint-Esprit.


Lorsque vous êtes dans la piscine, vous êtes recouverts par l’eau, complètement trempés (soaking veut dire tremper en anglais). Dès que vous sortez, tout ce que vous touchez est mouillé à son tour. De la même manière, lorsque vous passez du temps immergé dans la présence de Dieu, cela affecte votre vie entière et tout ce qui vous entoure.


Lorsque vous faites mariner un steak, la marinade se propage directement dans les fibres de la viande, l’attendrissant et lui donnant de la saveur. Se reposer dans la présence de Dieu attendrit votre cœur, cela vous rend plus semblable à Jésus, et vous transforme de manière irréversible.


Plus simplement : Se reposer (soaker) dans la présence de Dieu nous transforme complètement.


Si le concept de « soaking » est nouveau pour vous, ou si vous avez besoin d’un rappel, en voici les bases.


Qu’est-ce que le Soaking?


C’est une manière de recevoir de Dieu. Dans leur livre Preparing for the Glory (Se préparer pour la Gloire), John and Carol Arnott, les pasteurs fondateurs de Catch The Fire, décrivent le « soaking » de la manière suivante : « Venir dans la présence de Dieu intentionnellement, par la foi, et être avec Lui. » (p. 155)


C’est ne plus se focaliser sur soi-même ou sur ce que l’on peut faire pendant ce temps avec Dieu (par exemple prier ou lire la Bible) pour le laisser agir comme Il veut lui.


Jésus a dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11.28, SG21) Lorsque l’on passe du temps avec Lui, nous entrons dans le repos.


Qui a inventé le soaking?


Se reposer dans la présence de Dieu n’est pas un nouveau concept. Les chrétiens se sont attendus à la présence du Saint-Esprit durant des milliers d’années. Cependant, l’idée spécifique du soaking dont nous parlons ici est venue lors de la Bénédiction de Toronto en 1994.


Alors que les gens recevaient la prière lors des réunions de réveil, la plupart d’entre eux tombaient au sol sous la puissance de la présence de Dieu. Dans le livre Manifestations and Prophetic Symbolism (Manifestations et Symbolisme prophétique), John Arnott décrit son expérience en tant que leader pendant ces réunions : « Une chose que Dieu nous a faite comprendre clairement dès le début était que l’on ne devait pas essayer de relever les personnes ou de les faire bouger, nous devions simplement les laisser au sol afin qu’elles « trempent » (soakent) dans Sa présence car c’est là où il allait les rencontrer et toucher leur cœur. » (p. 16-17)


Certains se relevaient et partaient après être restés allongés trois minutes au sol, mais les personnes qui restaient plus longtemps recevaient plus. Ils étaient plus transformés alors qu’ils attendaient dans la présence de Dieu.


Suite à cette expérience, des personnes ont commencé à s’allonger au sol et à accueillir la présence de Dieu pendant des réunions publiques et chez eux, et ont réalisé qu’ils continuaient de recevoir de manière puissante.


Comment faire du soaking?


Voici quelques étapes simples pour vous aider à commencer :


- Mettez-vous au calme, dans une position confortable. « Soaker » c’est se reposer, donc évitez d’avoir trop chaud ou d’être serré dans une pièce remplie de monde. Certains s’allongent au sol avec un coussin ou bien sur un canapé.


- Mettez une musique de fond relaxante, qui vous aidera à fixer vos pensées. Vous pouvez choisir le type de louange que vous trouvez apaisant. L’idéal est d’utiliser une musique sans paroles car cela vous permettra de vous concentrer sur ce que le Saint-Esprit vous dit. Il existe tout un tas de musique de « soaking » parmi lequel vous pourrez choisir.


- Accueillez le Saint-Esprit. Priez simplement : « Je t’accueille Saint-Esprit. » Votre prière n’a pas besoin d’être plus longue ni plus sophistiquée que cela. Dans Matthieu 7, Jésus nous rappelle que Dieu est un bon père qui donne de bons cadeaux ! Il est prêt à vous donner ce dont vous avez besoin.


- Débarrassez-vous de toute distraction. Mettez votre téléphone en silencieux, éteignez votre ordinateur, allez dans une pièce où il n’y a pas une pile de linge à plier. Vous savez ce qui vous distrait, et plus vous « soakez », plus vous allez apprendre à vous éloigner de ces sources de distractions. Carol Arnott garde un bloc-notes près d’elle et fait une liste de tout ce qui lui vient en tête – cela lui permet de noter tout ce dont elle pourrait avoir besoin plus tard.


-  Ecoutez ce que Dieu veut vous dire. Dieu peut vous parler à travers des mots, des images, des souvenirs, des versets bibliques…


- Combien de temps devrais-je « soaker »? Des personnes expérimentées dans le « soaking » vous diront qu’il faut bien 15 minutes de repos pour que vos pensées se mettent au silence. A l’école de ministère de Toronto, la session de « soaking » hebdomadaire dure deux heures. Certaines personnes commencent par la durée de la chanson choisie avant de voir s’ils continuent avec une autre. Laissez-vous conduire par le Saint-Esprit. Développer une endurance prendra du temps, mais la pratique vous y aidera !


- Continuez de pratiquer le soaking. Ce n’est probablement pas un domaine dans lequel vous allez exceller dès la première fois. Comme John et Carol Arnott le disent dans Preparing for the Glory (Se préparer pour la Gloire) : « Le « soaking » ne s’apprend que par la pratique. Nous avons des esprits très occupés et des vies bien remplies, il faut du temps et de la pratique pour apprendre à revenir au calme et au silence. (p. 153)


Quelle différence apporte le soaking dans ma vie?


Chaque personne qui passe du temps dans la présence de Dieu vit quelque chose d’unique. Voici quelques résultats qui ont été rapportés :


- On se sent plus apaisés. Jésus est le prince de la paix. S’il y a une chose dont nous avons besoin dans nos vies trépidantes, c’est de sa paix véritable qui crée le calme au milieu des tempêtes de la vie : « L’Eternel combattra pour vous, et vous demeurerez tranquilles. » (Exode 14.14 Darby)


- Vous recevez une transformation intérieure sans vous en rendre compte. Lorsque vous passez du temps à « soaker », cela permet à Dieu d’œuvrer dans votre cœur. Parfois vous ne réaliserez même pas ce qui s’est passé.


Quand l’école de ministère de Toronto a inclu le soaking dans la routine des étudiants, ils ont vu un changement spectaculaire se produire pour deux raisons. Gordon Harris, le directeur de l’école Catch The Fire, le décrit ainsi : « La première raison est qu’ils prenaient le temps d’écouter Dieu concernant certaines choses qui étaient déjà présentes dans leur cœur et qui les travaillaient à ce moment-là… La seconde raison est que cela leur a permis d’être plus responsables et autonomes face à leurs difficultés, au lieu de simplement venir demander de l’aide par rapport à leur problème comme ils le faisaient auparavant. »


- Vous devenez plus conscients de la présence de Dieu. Gordon décrit comment « soaker » régulièrement a transformé sa femme Cathy : « Pendant une année, Cathy a « soaké » le matin pendant environ une demi-heure à une heure, et sa capacité à ressentir la présence de Dieu a radicalement augmenté cette année-là. »


Quand vous passez du temps avec quelqu’un, vous apprenez à mieux le connaître. C’est la même chose avec le « soaking » : en passant régulièrement du temps dans la présence de Dieu pendant votre temps personnel, vous apprendrez à reconnaître sa manière d’agir dans la vie des autres aussi.


- Vous avez plus à donner. Dans The invitation (L’invitation), John et Carol Arnott le disent ainsi : « C’est lorsque vous vous remplissez du Saint-Esprit que naît le désir de Le transmettre aux autres. C’est ce que signifie l’expression de donner aux autres à partir de notre abondance. » (p. 33) Alors que vous « soakez », vous recevrez le cœur de Dieu pour ceux qui vous entourent. Il vous donnera l’énergie et l’amour pour donner d’une manière qui dépasse vos propres forces ou capacités.


Par Alice Clarke

RECEVOIR NOTRE LETTRE DE NOUVELLE
QUESTION
DEMANDE DE PRIERE
BESOIN DE GUERISON
TEMOIGNAGE

(+33) 06 50 83 48 60

contact@ctffrance.com

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon